Fonctionnement du remboursement du crédit in-fine

Fonctionnement du remboursement du crédit in-fine

Si avec les prêts classiques, les intérêts, tout comme le capital, sont remboursés mensuellement, avec le prêt in fine, le capital dû n’est à restituer qu’à la fin du contrat. Toutefois, les modalités de remboursement dépendent amplement des revenus de l’emprunteur. Pour mieux connaître le remboursement in fine, vous trouverez ici les détails.

Notion sur le prêt in fine

Contrairement au prêt classique, le prêt in fine permet à l’emprunteur de verser l’intégralité du capital dû à l’échéance du contrat. En effet, avec le crédit amortissable, le capital ainsi que les intérêts sont remboursés mensuellement. Par contre, avec le prêt in fine, la totalité ne devrait être payée qu’à la fin du contrat. La valeur minimum d’un prêt in fine est de 21 500 euros.

Ainsi, seuls les intérêts seront payés avec les mensualités. Cela vous donne la possibilité de garder l’argent économisé et de réunir la somme suffisante pour rembourser le prêt immobilier dans son intégralité. Pour mieux comprendre le fonctionnement du crédit in fine, vous aurez plus d’information sur le site 123-credit-immobilier.com.

Le crédit in fine est surtout approprié pour les investissements locatifs étant donné les avantages fiscaux qu’il représente. En effet, les intérêts peuvent être tirés des revenus fonciers. Aussi, dans le cas où les revenus locatifs sont moindres comparés aux intérêts du prêt in fine, il est possible de déduire le déficit foncier sur les revenus imposables.

Comment garantir le prêt ?

En effet, il ne correspond pas à tout type d’investissement immobilier. Il est surtout uniquement idéal pour financer l’investissement locatif d’un particulier ou d’un professionnel détenant un taux d’imposition assez conséquent.

En effet, pour garantir l’emprunt, des placements sont à effectuer par le particulier. Pour pouvoir souscrire à un crédit in fine, il est de mise d’entreprendre un placement financier important. Cela vise essentiellement à multiplier la somme pour que le solde puisse permettre de régler le capital restant dû.

Néanmoins, il est également possible d’opter pour le placement partiel. Il s’agit d’un compte épargne immobilisé par la banque. Aussi, le placement régulier constitue une autre option. La plus prisée est l’assurance vie.

Mode de remboursement

Le prêt in fine se particularise par le fait que la somme empruntée n’est remboursée qu’à l’échéance du prêt. Vous n’aurez pas à rembourser le capital lors des mensualités. Seuls les intérêts ainsi que l’assurance seront à restituer. Cela vous permet de regrouper la somme totale pour procéder au remboursement à temps.

En effet, les intérêts sont réglés durant toute la période du crédit. Les mensualités seront basées sur le montant des intérêts produits. Le remboursement du capital sera entrepris à la fin de la durée du contrat. L’emprunteur se chargera de rendre le capital dans son intégralité en une seule fois.

Le capital restant dû n’est pas réduit le long du financement. Les intérêts sont déterminés par rapport à la même base tous les mois. De ce fait, durant toute la période de l’emprunt, les intérêts demeureront fixes. Bien que les intérêts soient plus élevés comparés à ceux d’un crédit amortissable, ils restent intéressants puisqu’ils peuvent être déduits des impôts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.